-  Site en construction  -  Mise à Jour permanente  -


 

 

 

 

 

 

courrier@penguilly.com

 

  |   Trelnaud   |   La Gavouyère  |  Penguilly   |   

La Maison LE BEL en Bretagne
du XIVéme siècle à la fin du XVIIIéme siècle



Pour connaître l'histoire détaillée des LE BEL et de leurs alliances, cliquez sur la branche qui vous intéresse et partez dans la machine à remonter le temps, vous ferez la connaissance des personnages qui ont fait l'histoire de Bretagne et vous participerez à tous les évènements majeurs qui l'ont jalonnée... 
Bon voyage....


... Pour commencer cliquez sur l'image ci dessous ...

1ère branche, 
LE BEL, seigneurs de Trelnaud

Raoul LE BEL, seigneur de Trelnaud, est le premier Le Bel dont la filiation est certaine, il vit en 1320 et habite le manoir de Trelnaud en Saint-Thual. 
La branche de Trelnaud s'éteindra à la fin du XVI ème  par le mariage des deux seules filles de François LE BEL, dernier seigneur de Trelnaud: 
Gillette LE BEL
, dame de Trelnaud avec Gilles de TEXUE; 
Mathurine LE BEL,
dame de la Chesnaye Arribart avec Pierre de MACEOT.


2ème branche, 
LE BEL, seigneurs de la Gavouyère

La branche aînée des LE BEL de Trelnaud s'étant éteinte avec Gillette LE BEL de Trelnaud,  le flambeau familial est repris par la branche cadette des seigneurs de Trelnaud qui s'installe au Manoir de la Gavouyère en Saint-Aubin d'Aubigné et donne naissance à la branche de la Gavouyère.

Le frère cadet de  Raoul LE BEL,2éme du nom, seigneur de Trelnaud, Eustache LE BEL épouse Marguerite de la Gavouyère, fille de Guillaume de la Gavouyère et de Jeanne de BEAUCE. 

La branche de la Gavouyère a donné naissance à la branche des LE BEL de la Tour qui s'éteindra aussi quelques générations  plus tard. Le château de la Tour est en Saint-Pern.

La branche de la Gavouyère s'éteindra au milieu du XVIIIéme siècle passant le flambeau familial aux LE BEL de la Chevalleraye, qui deviendront très vite la branche LE BEL de Penguilly.


3ème branche, 
LE BEL, seigneurs Comte de Penguilly

Sébastien LE BEL, frère cadet de Gilles LE BEL, seigneur de la Gavouyère reçoit en partage noble la seigneurie et le manoir de la Chevalleraye en la Chapelle Chaussée, son fils Luc la vend presque aussitôt pour acheter le Manoir de Penguilly en 1683. Les LE BEL quitteront la région de Rennes et Saint-Aubin d'Aubigné pour s'installer à Lamballe, où, il auront un Hôtel, et à Penguilly.

Marié à Jeanne CHATON, demoiselle des Vaux et de Penguilly, Luc LE BEL reconstituera en 1699 la seigneurie de Penguilly dans tous ses droits, fiefs, prééminences d'église et juridiction.

Luc LE BEL, fils aîné de Sébastien LE BEL, crée la branche des LE BEL, seigneurs de Penguilly, branche qui est toujours représentée de nos jours.